Inflation accrue et impôts en hausse aupuntent las progression des revenus

Source: Le Monde.fr

Le pouvoir d’achat global des Français devrait progresser de 1,4 % cette année, après une hausse de 1,6 % en 2009, et il s’afficherait en hausse de 0,9 % en moyenne sur le premier semestre 2011, selon les chiffres publiés par l’Insee, jeudi 16 décembre. L’institut national de statistiques impute ce ralentissement à la hausse de l’inflation et, dans une moindre mesure, à la hausse des impôts.

Ramené au niveau de l’unité de consommation, le pouvoir d’achat ne progresserait que de 0,9 % cette année, comme en 20O9. Mesuré au niveau du ménage, il serait en baisse de 0,4 %, précise l’Insee (pour mémoire, dans un ménage, le premier adulte compte pour une unité de consommation, les autres personnes de 14 ans ou plus pour 0,5 unité et les enfants de moins de 14 ans pour 0,3 unité).

Retour à la hausse des revenus d’activité : selon l’Insee, ils augmenteront de 2,2 % cette année, après un repli en 2009 (- 0,5 %). Sur le premier semestre 2011, ils progresseraient de 1 %. Cela tient à “la reprise de l’emploi salarié” et au “dynamisme des salaires versés dans les secteurs marchands”, explique l’institut.

Croissance plus modérée des prestations sociales : elles seraient en hausse de 2,9 % cette année, après une progression de 5,3 % en 2009. Durant la crise, les “amortisseurs” sociaux avaient été activés. “Avec l’extinction des mesures de relance, ces prestations vont ralentir”, souligne l’Insee, qui évoque une progression de 1,4 % au premier semestre 2011, comme au second semestre 2010.

Les prix augmentent : l’inflation devrait être de 1,3 % cette année, alors que les prix avaient baissé de 0,9 % en 2009.

Les prélèvements obligatoires sont à nouveau en augmentation : ils seront en hausse de 2,5 % sur l’année 2010, alors qu’ils avaient baissé de 1,8 % en 2009.Sur le premier semestre 2011, ils augmenteraient de 0,7 % (contre + 0,1 % au second semestre 2010).

Les impôts sont notamment en hausse : ils progresseront de 2,7 % cette année, après une baisse de 4,4 % l’an dernier.

L’Insee souligne que cette progression aura été “consentrée sur le premier semestre”, sous l’effet, notamment, “de la non-reconduction des allègements octroyés dans le cadre du plan de relance” de 2009.

Au second semestre, la progression de l’impôt sur le revenu aura été plus faible, notamment parce que les revenus de 2009 avaient “baissé”,note l’Insee

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s

%d blogueiros gostam disto: